Parcours

Joëlle Tawil


Vit et travaille à Rome depuis septembre 2007

Affiliée à la Maison des Artistes depuis mars 2004. 


Peinture Figurative - Peinture de Genre - Portraits 


Je suis venue à la peinture à l'âge de 30 ans en abordant dans un premier temps le dessin (aquarelle, pastel, crayons etc.) et la sculpture (modelage) dans différents ateliers parisiens. Puis j'ai découvert la technique de la peinture à l'huile, par le biais de la copie d'œuvres originales des grands maîtres, au sein d'un atelier privé du 4ème arrondissement de Paris, à partir de 1998. J'ai toujours plutôt affectionné la peinture du XVIIe, avec une prédilection pour l'Ecole du Nord. J'ai assez rapidement progressé et pu proposer, dès mes débuts, mes copies à la vente, soit d'après des reproductions d'œuvres originales de mon choix, soit suite à des commandes que j'ai eues telles que "Le Nouveau-Né" de Georges de la Tour (Musée de Nantes) ou le "Saint Matthieu" de Guido Réni (Musée du Vatican) ou encore un portrait en pied d'une héroïne du XVIIe "Philis de la Tour du Pin de la Charce" exécuté par Frédéric Legrip, peintre du XIXe, reproduit au format 220X143 cm. Aussi, je ne me suis pas uniquement cantonnée à la peinture dite classique, puisque dans mon parcours, et suite à des commandes, j'ai également copié un nu de Modigliani ou encore "L'Intrigue" de J. Ensor.


En parallèle, j’ai eu l'occasion, entre 1999 et 2000, et comme j’avais accès à une presse, de faire de la gravure (monotype, pointe sèche, eau-forte, manière noire), pour des œuvres qui étaient pour la plupart du temps originales.


Au cours des années 2004 à juin 2007, tout en continuant la copie en atelier et à répondre à des commandes, j'ai fait des copies au Musée du Louvre telles que « La Lionne » de Géricault, « St Joseph Charpentier » de G. de La Tour, « Le Bouffon au Luth » de F. Hals (tous vendus),  et enfin un détail d’un tableau de la Galerie Médicis de P. P. Rubens. En parallèle de la copie, j'ai suivi une formation professionnelle  « Anne Alabastri » - Paris 18e, en restauration de tableau, et travaillé dans un atelier de restauration (Paris 20e) en tant que stagiaire. Ma motivation première était de mieux comprendre et d’aborder autrement les techniques de la peinture. J'ai donc mené toutes ces activités ensemble pendant 3 ans, et ce jusqu'en juin 2007.


Depuis septembre 2007, je vis à Rome avec ma fille, où je me consacre pleinement à ma propre peinture. Depuis, je n'ai plus fait de copies, ni de restauration de tableaux. J'aspire à présent  à produire uniquement mes propres œuvres.  
Créé par Joelle Tawil